• 28 Mars 2014 - Cérémonie du couronnement

    Le hasard du calendrier fait que ce vendredi est la 14ème  journée du sommeil. Saint-Cyprien «la belle endormie» mérite amplement son surnom. Le score soporifique du maire sortant va continuer à en endormir plus d’un. Tout s’annonce sous les meilleurs auspices.

     Histoire de détendre l’atmosphère, on a pu assister avant l’ouverture officielle à une petite séance de «tournez manège» dans les sièges de l’opposition. C. Guiraud a voulu se rapprocher de J.C. Montès, mais M.P. Sadourny a très vite rétabli l’ordre de placement qui soit dit en passant n'était soumis à aucun protocole. C. Guiraud devra s’y faire : sa place est au bout de la table, en tant que petite dernière de ces élections. Mais va-t-elle s’y faire ?

     C’est en sa qualité  de doyen de l’assemblée que J. Jouandet, l’ex-préfet,  a donc eu le privilège pour la seconde fois, de conduire le maire sur le siège tant convoité.  Exercice qu’il a maîtrisé avec beaucoup de dignité. Il n’a pas manqué de régler ses comptes avec certaines personnes présentes autour de la table et dans la salle. Il s’est fait plaisir. Il aurait eu tort de se priver. Sa petite phrase énigmatique n’aura échappée à personne « Jamais deux sans trois »…… Ca va phosphorer bon train. Les affranchis auront compris et saisis qu’il n’est pas près de lâcher le morceau.  C’est sans doute pour cette raison, qu’il a quitté la séance avant sa clôture. Il doit avoir fort à faire. Ah, j’oubliais, lui aussi n’a pas manqué d’utiliser Dame Démocratie et ses mathématiques pour s’approprier le titre de leader de l’opposition, ou plus exactement le leader majoritaire des minorités.  Ah, quand on a l’âme d’un chef……

     Et cerise sur le gâteau, afin d’en faire fantasmer quelques-uns, le maire n’a recueilli que 26 voix sur 27 ! Ca y est ! Il y a déjà une petite faille dans l’équipe majoritaire !… Rassurez-vous, c’est la zénitude absolue. C’est parce que le maire a la victoire modeste, qu’il n’a sans doute pas jugé utile de voter pour lui-même...... Donc on reprend  les mêmes (adjoints) et on recommence.  Normal, on ne change pas une équipe qui gagne. Pas tout à fait car trois manquent à l'appel. Il y en a un de taille (certes petite) qui a perdu son écharpe d’adjoint : notre J. Roméo local.  Tablier plié, écharpe perdue. Ouvrirait-on prochainement un camp de nudistes à Saint-Cyprien ? Quant à J. Figueras, notre pêcheur en chef  local débarqué, il a du ferrer plus gros. Concernant le super joueur de ballon oval, il prépare peut-être une reconversion clinique en vue d'une éventuelle future embauche......

      ............

     

    « C’est décidé, je quitte le troupeauInitiative plus que "louable" »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    ventre saint-gris
    Vendredi 4 Avril 2014 à 11:51

    Ah, quel sacre ! ne manquez plus que Joséphine de  Beauharnais !

    Que voulez-vous, mon brave tout se perd, même les écharpes!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :