• C'est dans l'ère du Tant

    ...Il aura fallu une garden party champêtre UMP, sûrement organisée aux frais de la princesse, pour voir enfin notre maire, d'une discrétion plus qu'inquiétante depuis sa réélection... TOUT VA BIEN... Il pète la forme car il nous prend, plus que jamais, vraiment pour des demeurés... Mouton je suis... Mouton je reste... Faut le savoir : on peut être bête sans être con.......

    ...Thierry s'est lâché devant un troupeau de choix de 450 têtes... Thierry a décidé de rentrer dans la résistance... Il a sûrement du entendre lors d'un sommeil très profond, une petite voix qui lui a susurré "...Thierry, distingue toi une nouvelle fois... propose un référendum sur la réforme territoriale"......

    ...Mais alors... Quelle confusion dans ses propos... A y réfléchir, c'est peut-être un sentiment de vécu qui le pousse à s'exprimer... Ou alors il est en pleine thérapie existentialiste......

     Sic...« L’irresponsabilité, la précipitation et l’ameutarisme de François Hollande sont des habitudes et des méthodes d’un autre temps. Il faut arrêter le grand féodalisme socialiste et provoquer la résistance des élus locaux. Cette nouvelle carte des régions et entre autre celle du Languedoc-Roussillon s’apparente plus à un charcutage entre copains qu’une vraie réflexion sur l’avenir de nos régions. Saint-Cyprien est le 1er Port de plaisance du département des Pyrénées Orientales, nos projets de développement sont directement liés aux dotations de la région, que vont-elles devenir ? ».  

    C'est vrai que les dotations de la région sont vitales, puisque celles de l'Europe pour ODYSSEA ne sont pas utilisées...

    Sic... Pour le maire de Saint-Cyprien, cette réforme doit aller plus loin et aurait dû avoir le courage de passer par un référendum national. Lors du débat parlementaire sur le projet de loi de la réforme territoriale, Thierry Del Poso invite la population communale et intercommunale à s’exprimer sur un référendum consultatif à moins que cette initiative soit organisée par Hermeline Malherbe, présidente PS du Conseil Général des Pyrénées Orientales. Thierry Del Poso estime que ce débat concerne l’avenir de tous ses concitoyens du département.

    ...Thierry, tu l'as eu le courage de passer par un référendum pour la communauté de communes ? Thierry Del Poso est inquiet pour l'avenir de ses concitoyens ou pour le SIEN ? ...UMPS (une certitude)... En avant... Toute... Vogue la galère......

    Bon courage aux "gentils organisateurs" de cette comédie : faut au moins une méga réunion publique et contacter bis repetita tous les propriétaires de résidences secondaires... Ca va encore nous faire des journées à heures supplémentaires tout ça... Comme dirait la chanson : ma petite entreprise ne connaît pas la crise...

    ...Tant de belles paroles ...Tant de manipulation ...Tant de temps perdu... Et pourTant... Il y a Tant à faire......

     

      ............

    « L'alphabet politique localAprès LE SARKOTON...... »

  • Commentaires

    1
    Alibi
    Dimanche 15 Juin 2014 à 15:58

    Remercier ses électeurs presque 3 mois après !!! Dans les présents, certains n'ont même pas voté pour lui!

    2
    tantine
    Dimanche 15 Juin 2014 à 16:26

    Effectivement, Thierry a osé prendre position sur le sujet, mais il n'a jamais pris position sur un tas de réformes: Mariage pour Tous, Réforme Pénale.


    On attend sa position sur l'avenir de l'UMP avec ou sans lui. Si c'est avec lui, ce n'est que pour devenir le chef aillons...

    3
    tonton
    Dimanche 15 Juin 2014 à 16:27

    le directeur du camping va lui apporter son soutien

    4
    ondit
    Dimanche 15 Juin 2014 à 17:02

    a-t-il eu la grandeur de partager son idémagogique avec ses copains (s'il en a encore)? L'occasion était belle, samedi, de se payer un succès départemental en AG des maires en proposant à tous, UMPSFN et autres, d'organiser comme lui un référent d'homme pour sauver le soldat Bourquin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :